• Blog

Haut potentiel – Quelle thérapie ?

Mis à jour : 3 mai 2019



Les particularités cliniques

Les signes cliniques peuvent se manifester très tôt. Sur le plan cognitif, on note l’apparition prématurée du langage, des intérêts avancés par rapport à leur âge (précocité intellectuelle). Leur pensée est vive et leur désir de connaissance est grand. L’hyperactivité et les difficultés motrices peuvent également faire partie du tableau clinique. Le score au test QI doit être égal ou supérieur à 130. Concernant les aspects psycho-affectifs, ils se distinguent par leur hypersensibilité, leur créativité, leur imagination, leur empathie élevée ou encore leur sens de la justice. Les émotions ressenties sont démultipliées, ce qui occasionne une « surcharge émotionnelle ». La tolérance à la frustration et à l’ennui est généralement peu élevée. Il est, de plus, fréquent que les enfants et les adolescents avec une haute potentialité soient sujets à de l’anxiété et aux angoisses.


Le décalage entre la maturité de leur développement cognitif et affectif amène à une gestion émotionnelle souvent très compliquée. Dans bien des cas, ce fonctionnement bouleverse la vie de l’enfant ainsi que la vie familiale, scolaire et sociale.


Il n'y a pas un profil mais des profils. Vivre avec une haute potentialité n'est pas une "tare"; les perceptions et l'accueil des différences au sein de nos sociétés influencent le vécu d'une personne avec une haute potentialité.


Quelle thérapie ?

Certaines personnes à haut potentiel tendent à s’oublier et à nier leurs ressentis. Parfois, elles ne peuvent mettre des mots sur leurs particularités. En thérapie, il est donc important de soutenir le patient dans la verbalisation de son histoire et de ses affects. L’accompagnement contribue à identifier ses ressources, à se comprendre, et à restaurer son estime de soi.


Ainsi, le travail s’organise autour de la gestion des émotions et du comportement. Lors de la thérapie, il s’agit de trouver des solutions afin de canaliser ce « trop plein d’émotions » ainsi que d’inciter votre enfant à adopter des comportements alternatifs et positifs. Enfin, les groupes de compétences sociales peuvent être bénéfiques pour améliorer leurs relations.


Au cabinet, votre enfant est donc amené à réfléchir sur lui-même et ses relations. Je vous proposerai un projet de thérapie individualisée et, si nécessaire, une collaboration avec l’école. Pour inclure harmonieusement les enfants et les adolescents avec de hautes potentialités, il est primordial de considérer leur façon de fonctionner. Car des solutions adaptées et pédagogiques favorisent fortement l’inclusion scolaire et sociale.


Mots-clés : enfant surdoué, surdouance, haut potentiel, enfant précoce, adolescent surdoué, enfant hp, hyperactivité, enfant à haut potentiel, adolescent haut potentiel, enfant zèbre.


130 vues

Tous droits réservés. Cabinet de Psychologie & Psychopédagogie - 23 Rue de la Fontenette, 1227 Carouge - 076.213.13.46

  • Black Facebook Icon